Victime

un feu dévorant notre peine
et notre secours une flamme
un soleil austère nos larmes
et Sainte Croix pleure la chair

l’amour se fait proie pour l’amour

désir s’amoncelle en nuages
la nuée viendra douce ardente
nous t’en prions et nous veillons
et nos lampes brûlent de toi

l’amour se fait proie pour l’amour

notre chair réclame la croix
et son désir se fait supplique
pour l’aimé l’aimant et l’amour
pour sa gloire et notre salut

l’amour se fait proie pour l’amour

Josefa de Ayala. 1670-1684. L'Agneau sacrificiel
Josefa de Óbidos, agneau sacrificiel, 1684.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s